EGALITE : PEINE CAPITALE

 

Fin Aout dernier, enquête du magazine Capital à propos de start-ups françaises. Je ne vous refais pas l’histoire. Des hommes, rien que des hommes, hyper cools, prennent la pause dans la « cour des grands » à l’assaut du monde.
Oui mais voilà, l’on se demande si le directeur de la publication de Capital avait à l’esprit qu’il mettait les pieds dans un plat cerné par des femmes prêtes à en démêler sur une image de ce genre. Deux choses m’ennuient à propos de cette polémique.


D’abord, bien sûr, de devoir rappeler à une presse installée, donc renseignée, que cette photo, ses commentaires, son insinuation et cette publication sont non avenues. Que l’article soit signé d’une femme ou non d’ailleurs.
Mais, je déplore que l’on mette en réplique, les remarques d’une évidence qui confine à une naïveté à peine dissimulée – il faudrait débarquer d’une autre planète pour ne pas s’indigner -, de la part des femmes qui dénoncent quelque chose de très évident et qui ajoute en vedette les femmes « connues » de l’écosystème dont il est question.
Oui, mesdames, une photo prise avec les « stars » du milieu, posant de la même manière, dans les mêmes vêtements et au milieu d’un environnement, tout aussi communautariste, est tout aussi inadmissible que ces messieurs.
Si la presse a grand besoin de revenir à la réalité des entreprises, de tout le tissu économique qui fait notre grandeur internationale, il serait grand temps de sortir de vos clubs dédiés, de vos sphères qui enferment les femmes d’un côté, et les hommes de l’autre. Et je dirai même plus, de vos clubs dont l’objectif élitiste est assuré.
Votre discours segmentant n’est pas une réponse efficace. Il ne le sera jamais. Ni pour la diversité de entreprises, ni pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Ni même pour un monde meilleur.
C’est le débat d’idées, la confrontation des différences, et l’union de nos expériences qui créera un pont, balayant les quotas et autres discours argumentés à l’aide de pourcentages décrivant nos fossés, plutôt que les enfoncer.
Une photo pour illustrer des propos qui constatent, c’est capital.
Dire que c’est cela, agir, s’apparente fortement à de la malhonnêteté intellectuelle.

 

Capucine Lemaire Bertrand

© Women Side 2017 – Tous droits réservés

Laisser un commentaire