WITH HER

La campagne la plus passionnante de l’année s’achèvera le 8 Novembre . Quels qu’en soient les résultats, Hillary Clinton aura changé la donne. Celle qui rêvait d’ être astronaute découvre une autre planète et la révèle au monde. Peut être une dirigeante pour les Etats-Unis. Hillary incarnera t-elle l’avenir des Etats-Unis ? Laetitia Garriott de Cayeux a répondu aux questions de Women Side, en tant que co-fondatrice de Entrepreneurs for Hillary. Et si une femme dirigeait les Etats-Unis ? Damn !

Comment s’est constituée l’équipe de Entrepreneurs for Hillary ?

Laetitia Garrio
Laetitia Garriott de Cayeux

 

“Entrepreneurs for Hillary” a pour but d’assembler et d’organiser la vaste communauté des entrepreneurs américains au soutien de la campagne d’Hillary – en matière d’engagement, d’incitation au vote et de levée de fonds. Tout a commencé un beau weekend de juillet 2012 ou j’ai été inspirée pour acheter le site web « Entrepreneurs for Hillary », en préparation de sa possible candidature à la présidentielle. Et puis l’été dernier, je me suis associée avec quatre autres entrepreneurs américains, qui comme moi et des millions d’autres entrepreneurs, sont intimement convaincus qu’ Hillary et la plateforme qu’elle propose, sont fondamentalement le meilleur choix pour les américains.

Et « Entrepreneurs for Hillary » est né !

Aujourd’hui nous comptons parmi nous le directeur du festival South by Southwest, Hugh Forrest, le fondateur du Musée des Mathématiques, Glen Whitney, et bien d’autres qui sont convaincus qu’Hillary est le futur !

 

Quelles sont les propositions d’Hillary pour les entrepreneurs américains ?

cag7hzpueaewkdk

L’entrepreneuriat est l’épine dorsale de l’économie américaine, et les PME le moteur de sa croissance. Il y a 30 millions de PME aux Etats-Unis. Ces PME emploient plus de 55% de la masse salariale du pays, et ont généré plus de 65% des nouveaux emplois crées aux Etats-Unis au cours des 20 dernières années. Et chaque année 400,000 Américains se lancent dans l’aventure entrepreneuriale. Hillary est déterminée pour créer un environnement favorable aux PME et à ses entrepreneurs, et à promouvoir leur accès au capital, au talent, et à l’innovation – les trois piliers du succès entrepreneurial. En matière d’environnement pour les PME, Hillary propose de réduire les formalités administratives, de simplifier le processus de déclaration fiscale, et d’offrir aux PME davantage de crédits fiscaux.

S’agissant des trois piliers du succès entrepreneurial que sont le capital, le talent et l’innovation, Hillary préconise le soutien au financement des PME, une réforme de l’immigration qui offrirait, en particulier, une opportunité aux étudiants étrangers qui ont fait leurs études aux Etats-Unis, de rester aux Etats-Unis et devenir une partie intégrale de l’économie américaine, et d’investir dans la recherche et le développement.

Quelles sont ses propositions pour une plus grande égalité entre femmes et hommes, et une plus grande représentation des femmes dans les domaines traditionnellement à prédominance « masculine » ?

Hillary Clinton et Laetitia Garriott de Cayeux

En 1995, lors de la 4eme conférence mondiale sur les femmes à Pékin, Hillary Clinton a déclaré :

Les droits humains sont les droits des femmes, et les droits des femmes sont des droits humains.

Malgré le progrès des 20 dernières années, l’objectif d’une équité entre femmes et hommes et un des chantiers non achevés, qu’ Hillary est déterminée à faire avancer lors de son mandat, si elle est élue présidente des Etats-Unis.

Hillary propose de combler l’écart salarial qui est actuellement de 28% entre femmes et hommes. Elle préconise à cet égard de pousser pour l’adoption d’une loi pour l’équité salariale, Fairness Paychex Act, qu’elle a introduite lors de son mandat de sénateur, et d’augmenter le salaire minimum fédéral qui affecte disproportionnellement les femmes, et qui permettrait de sortir de la pauvreté des millions de femmes américaines.

En matière de représentation des femmes, Hillary a clairement exprimé son intention de travailler à réduire les écarts de représentation qui existent dans certains secteurs comme le secteur “STEM” (Sciences, Technologie, Ingénierie, Mathématiques) ou les femmes ne sont représentées qu’a 24%.

Quelles sont ses conseils aux femmes qui veulent entrer en politique – et qui pourraient s’appliquer à une femme française qui voudrait devenir présidente ?

« Une peau de rhinocéros, et des oreilles grandes ouvertes ! ». Hillary crédite Eleanor Roosevelt pour l’avoir inspirée en terme de leadership. Il y a un vieux dicton qui dit, « Ceux qui vous critiquent peuvent devenir vos meilleurs alliés si vous les écoutez sans les laisser vous tirer vers le bas”. C’est une façon de créer une démarche pour recevoir, entendre et évaluer les critiques sérieusement mais pas personnellement.

Quel est son avis sur les congés des pères dans les entreprises, et la contraception et autres droits reproductifs ?

Hillary est en faveur d’un congé parental rémunéré de 12 semaines. Selon elle, aucun parent – père ou mère – ne devrait avoir à retourner au travail juste après avoir accueilli un nouveau-né. Aujourd’hui, 25% des femmes américaines retournent au travail moins de 10 jours après la naissance de leur enfant, parce qu’elle ne bénéficient pas de congé maternité, durant lequel elles continueraient de percevoir leur rémunération habituelle. Les Etats-Unis sont le seul pays développé sans congé parental avec rémunération, et c’est quelque chose qu’Hillary veut changer !

En matière de contraception et de droits reproductifs, Hillary veut protéger le droit des femmes américaines à choisir. Pour ce faire, elle a choisi de se battre contre les tentatives des Républicains pour retirer aux femmes américaines ces droits fondamentaux. Qu’il s’agisse de contraception ou d’avortement, il s’agit d’une décision très personnelle que seule la femme concernée peut et devrait prendre, guidée par ses propres convictions, sa foi, sa famille, en prenant en compte un contexte particulier, qu’elle seule peut pleinement appréhender, et des circonstances souvent difficiles et douloureuses. Les droits reproductifs sont des droits fondamentaux garantis par la constitution américaine, et confirmés par la Cour Suprême. Hillary Clinton les protégera.

 

 

@capbertrand

© Women Side 2016 – Tous droits réservés

Laisser un commentaire